Forum national sur la "harga": les recommandations renforceront le plan d'action face à ce phénomène

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités  locales et de l'Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui a affirmé,  dimanche 20 janvier 2019, que les recommandations du Forum national sur le phénomène  de l'émigration clandestine par la mer (harga) renforceront le plan  d'action des pouvoirs publics face à ce phénomène, annonçant l'installation  d'un mécanisme intersectoriel pour veiller à l'application sur terrain de  ces recommandations.

"Les recommandations formulées par les participants renforceront  inéluctablement le plan d'action des pouvoirs publics pour faire face au phénomène de harga et feront l'objet d'évaluation périodique", a indiqué M.  Bedoui à la clôture de travaux de ce Forum de deux jours.

"Un mécanisme intersectoriel sera mis en place pour veiller à  l'application de ces recommandations sur le terrain et à leur évaluation",  a-t-il ajouté précisant que ce mécanisme "entamera son travail juste après  la clôture des travaux de ce Forum".

M. Bedoui a indiqué que ce Forum a été une occasion pour briser des  obstacles qui entravaient le traitement approfondi du phénomène de la harga  et pour valoriser la confiance en l'importance du travail collectif, qui  bat en brèche tous les sous-entendus et les hypothèses", car il s'agit,  a-t-il dit, de "l'Algérie et de l'intégrité de ses enfants". 

Affirmant que ses services étaient "très conscients de l'importance de  l'action commune pour le règlement des problèmes dans le cadre du dialogue  et de la concertation", M. Bedoui a appelé à "la préservation et à la  consolidation des acquis" et à "l'amélioration des modes de leur  exploitation selon une vision d'ouverture, de concertation et de  proximité".

Pour sa part, le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a  estimé que les recommandations sanctionnant ce Forum constitueront "un  instrument efficace" pour la lutte contre le phénomène de l'émigration  clandestine, mettant l'accent sur l'impératif "d'être à l'écouter des  jeunes et d'opter pour un discours qui lui est accessible".

Il a appelé également à "jeter des passerelles de communication entre les  jeunes et les titulaires de projets réussis et les vedettes du monde du  sport et de l'art".

Dans le même contexte, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la sécurité  sociale, Mourad Zemali, a mis en avant le souci de son secteur de "garantir  tous les moyens pour soutenir l'esprit d'initiative entrepreneuriale,  simplifier les procédures et accompagner les porteurs de projets".

De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a  indiqué que les recommandations de cette rencontre étaient "un message  d'espoir" aux jeunes et "un plan d'action à adopter pour la prise en charge  des préoccupations de cette frange de la société".