Prix Président

Djamel Kaouane: Les Algériens gagneraient à préserver le précieux acquis de la paix et de la stabilité

Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a affirmé, jeudi à Alger, que les Algériens gagneraient à préserver le précieux acquis de la paix et de la stabilité, préconisant la conjugaison des efforts de l'ensemble des institutions et acteurs, notamment des gens des médias qui ont, a-t-il estimé, "un rôle pivot dans la sensibilisation de la société et la vulgarisation des valeurs de fraternité, de solidarité et de tolérance".

L'Algérie a acquis, à travers son expérience et au vu des perturbations et conflits qui secouent le monde, la conviction que la paix est le socle de tout édifice et la condition à toutes les relations, qu'elles soient entre individus ou entre Etats, à la différence de leurs orientations et de leurs niveaux", a déclaré M. Kaouane lors d'une rencontre sur "Le vivre ensemble en paix" organisée par la Radio du Coran, à l'occasion de son 28e anniversaire. 

Partant de cette conviction, l'Algérie a eu l'honneur de présenter l'initiative du "Vivre ensemble en paix", instituée par le système des Nations unies Journée internationale du vivre-ensemble en paix, célébrée le 16 mai de chaque année, a rappelé le ministre, estimant que "c'est là une reconnaissance implicite du rôle de l'Algérie, sous la conduite du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans la consécration des valeurs de paix".  

Rappelant également que son département a retenu "Le vivre ensemble en paix" comme thème de la prochaine édition du Prix du président de la République du journaliste professionnel, M. Kaouane a réitéré son invitation à tous les journalistes pour une participation en force "au service du professionnalisme et de la paix en tout lieu".  

Abordant le thème de cette rencontre, le ministre a salué le staff de la Radio du Coran pour "la contribution à l'entreprise de recouvrement de la paix et la réalisation du développement à travers des programmes établissant un lien entre le citoyen et la réalité en s'appuyant à une référence religieuse de juste milieu dans le cadre d'une politique nationale basée sur la réconciliation et l'égalité dans les droits et les devoirs".

A ce propos, le ministre a mis en avant les efforts consentis par l'Etat à travers la stratégie du secteur de la Communication qui vise "la modernisation du secteur afin de parfaire le niveau de prestation et de performance, notamment avec la prolifération des médias et des réseaux sociaux".  

M. Kaouane a tenu, à cette occasion, a souligner la grande importance qu'attachent les responsables du secteur à la mise oeuvre et à l'actualisation de cette stratégie en vue d'atteindre un niveau élevé de professionnalisme garantissant au citoyen son droit à l'information et au journaliste la liberté de travail et l'accès à la source d'information sans autres conditions que celles dictées par la déontologie et la préservation des intérêts suprêmes du pays".